aller au contenu|aller au menu principal|politique d'accessibilité

  • style par défaut de la page
  • visualiser cette page en noir sur blanc
  • visualiser cette page en blanc sur noir
  • Livres, Articles
  • H.P.Blavatsky - Raja Yoga
  • Préface

imprimer cette pageenvoyer le lien vers cette page

"Raja Yoga ou Occultisme", Table de Matières, Préface

H. P. BLAVATSKY

Sommaire :

Recherche dans les pages web de Raja Yoga

Table de Matières des Articles (↑ sommaire)

  1. Chélas et Chélas laïques - (Cahier Théosophique n°43)
    The Theosophist, Juillet 1883
  2. Les Mahâtmas Théosophes - (Cahier Théosophique n°43)
    The Path, Décembre 1886
  3. L'Occultisme pratique - (Cahier Théosophique n°44)
    Lucifer, Avril 1888
  4. L'Occultisme et les Arts occultes -   (Cahier Théosophique n°45)
    Lucifer, Mai 1888
  5. Les Loges de Magie - (Cahier Théosophique n°45)
    Lucifer, Octobre 1888
  6. Et les Phénomènes ? -
    Lucifer, Février 1888
  7. L'Action Psychique et Noétique - (Cahier Théosophique n°46 (I) - 47 (II))
    Lucifer, Octobre et Novembre 1890
  8. Pensées sur les Élémentaux - (Cahier Théosophique n°48)
    Lucifer, Mai 1890
  9. Les Élémentaux - (Cahiers Théosophiques n°49 (1) - 50 (2) - 51 (3) - 52 (4) 53 (5) (5)
    Lucifer, Août 1893
  10.  Les Esprits Chinois - (Cahier Théosophique n°54)
    Lucifer, Novembre 1891
  11. La Magie ancienne dans la Science moderne - (Cahier Théosophique n°55)
    The Theosophist, Octobre 1886
  12. Statues animées - (Cahier Théosophique n°56)
    The Theosophist, Novembre 1886
  13. La Science de la Magie - (Cahier Théosophique n°57)
    Spiritual Scientist, Octobre 1875
  14. En Quête d'Occultisme - (Cahier Théosophique n°57)
    Spiritual Scientist, Septembre 1875
  15. Dialogues entre les deux Rédactrices - des corps astraux ou Doppelgängers - (Cahier Théosophique n°58)
    Lucifer, Décembre 1888
  16. Dialogue sur les Mystères de l'Au-delà -constitution de l'Homme Intérieur et de sa division - (Cahier Théosophique n°59)
    Lucifer, Janvier 1889
  17. L'Hypnotisme et ses rapports avec les autres méthodes de fascination - (Cahier Théosophique n°60)
    Lucifer, Décembre 1890
  18. Journées Indiennes -un dialogue sur la Vie et la Mort - - (Cahier Théosophique n°61)
    Lucifer, Octobre 1892

Préface (↑ sommaire)

Les deux termes, Râja Yoga et Occultisme, ont été réunis à dessein dans le titre de cet ouvrage, non pour les opposer mais pour souligner l'identité profonde de leur signification.

Ce livre est constitué d'un ensemble d'articles d'un intérêt capital écrits par Mme Blavatsky, fondatrice du Mouvement théosophique du XIX° siècle, qui visent précisément à corriger bien des erreurs — qui ont encore cours actuellement — sur ce que l'on croit connaître comme le Yoga et l'Occultisme, et à instruire et mettre en garde tous ceux qui sont attirés par l'ésotérisme, avec le désir d'entrer dans la pratique d'un art occulte, en vue d'un progrès spirituel.

H.P. Blavatsky, que ses disciples appelaient H.P.B., a présenté son message — la Théosophie — sous l'autorité de Maîtres initiés du Tibet et de l'Inde. Eux-mêmes ont parlé des grands Adeptes de l'Occultisme (ou véritable Alchimie spirituelle) comme de Râja Yogis, experts dans l'art royal du Yoga. Cette voie cachée, connue depuis des âges, et préservée au cœur secret des sanctuaires par les hiérophantes des grandes religions, ne passe pas par les pratiques des habituels arts occultes, axés essentiellement sur la divination et sur des opérations magiques qui visent généralement des buts purement terrestres, souvent égoïstes, voire démoniaques. L'Occultisme véritable a pour essentielle préoccupation l'éveil de l'Homme intérieur, qui porte en lui-même le germe d'un Être divin.

C'est dire que l'Occultisme est, par excellence, la Science et l'Art de la vie réellement spirituelle, qu'on ne saurait confondre avec la recherche des pouvoirs psychiques, dont l'usage conduit invariablement à l'échec — voire à la perdition morale — celui qui ne s'est pas entièrement purifié, au préalable, sur le plan du mental et du cœur, et qui ne mesure pas l'immense responsabilité de ses actes.

Au temps de Mme Blavatsky — il y a environ 100 ans — un grand intérêt a été accordé à tous les sujets touchant les mondes invisibles, les pouvoirs latents de l'homme, l'initiation. La Theosophical Society, fondée en 1875 par H.P.B., avec d'autres collaborateurs, possédait trois sections, rendues publiques dans ses statuts en 1880. Les membres ordinaires — ceux de la troisième Section — pouvaient, s'ils en faisaient l'effort, se qualifier pour entrer en probation dans la seconde, regroupant les disciples des Maîtres, appelés aussi chélas (mot d'origine sanskrite signifiant disciple). Les chélas, quant à eux, devaient travailler en confraternité, sous l'influence et les directives des Maîtres de la première Section, en particulier pour aider et éclairer les membres « laïcs » de la Société ouverte sur le monde.

En lisant ces articles, on peut se rendre compte que l'École de ces grands Adeptes n'a jamais été à l'image de ces ashrams de l'Orient où il suffit de se présenter pour être admis comme disciple. Avant de devenir un chéla accepté, le candidat doit passer d'abord par les épreuves — souvent très longues — de la probation.

Il était donc urgent que Mme Blavatsky avertît ses compagnons de travail, en les informant des conditions à remplir pour entrer en Occultisme, et devenir chéla d'un Maître.

Si beaucoup se sont sentis attirés — par une aspiration authentique, ou par simple goût du merveilleux — peu, très peu, avaient l'étoffe nécessaire pour se qualifier en vue de la grande entreprise, celle de l'initiation, qui fait parcourir à l'individu, en quelques incarnations, le chemin que suivra normalement l'humanité pendant des millions d'années jusqu'à son Éveil final. En fait, le nombre des réussites a été minime.

Ces pages que nous devons à une Initiée qui avait toute la confiance de ses Aînés, tracent un magistral tableau des Maîtres de Sagesse et de leurs chélas, dans les rapports profonds qui les unissent, au service de la Nature et de l'Homme — dans le respect des règles séculaires que s'imposent les êtres humains les plus avancés de notre planète, groupés dans la Fraternité sans frontières appelée par H.P.B. la Grande Loge.

En 1889, Mme Blavatsky a dédié « au petit nombre » son merveilleux recueil de préceptes intitulé la Voix du Silence. C'est sans doute en pensant à ceux qui voulaient se joindre à ce petit nombre qu'elle a composé certains articles du présent livre, dont la lecture éclaire bien des passages de la Voix, mais il s'agissait aussi d'informer largement le public des problèmes réels de la vie intérieure.

Même aujourd'hui, si l'idéal de vie du chéla peut paraître à beaucoup d'hommes difficile à atteindre, il est assurément utile d'y réfléchir et de s'en inspirer puisque toute pensée féconde et généreuse semée un jour germera et mûrira tôt ou tard, comme un fruit de karma.

En 1888, H.P.B. écrivit dans un de ses Messages adressés aux théosophes : « Les hommes ne peuvent tous être des occultistes, mais tous peuvent être des théosophes » . Et la pratique sincère de la Théosophie est sans aucun doute la meilleure préparation à la voie de l'Occultisme.

Les Éditeurs

haut de page

© 2009 - 2017 theosophie.fr - mentions légales - webmaster - Valid XHTML 1.0 Strict Valid CSS